” be human in brussels “

comm_humanrécit
  
[...] face aux conflits imminents entre ethnies, causés par une 
différence fondamentale des modes d’habiter un même territoire, 
l’Union Interstitielle Populaire de Bruxelles déploie alors 
un principe universel de restructuration supra-structurelle 
et infra-structurelle de l’urbanité pour recadrer 
la condition humaine.
Les traces des ouvrages urbains du début du millénaires, 
jusqu’alors préservés par des groupes militants, 
ont déjà été réinvesties et deviennent les points 
d’émergence de l’habiter individuel dans ce nouveau monde 
inévitablement communautaire [...]
  
à lire